LE ZEN et les BOUDDHAS

Ma passion pour les Bouddhas .


Le Bouddhisme n'est pas une croyance au sens traditionnel  du terme, mais une PHILOSOPHIE.Je me complais et baigne totalement avec cette manière de vivre, de penser et de croire. Pourtant, je ne suis pas influencée, par un enseignement traditionnel, avec un encadrement de professeurs, de moines ou de religieux.

Je suis seule avec des livres, des articles, des photos et des reportages, sur ce sujet.

Je défend une certaine manière de penser, en écoutant notamment le Dalaï Lama, et son élève Matthieu Ricard, qui défend le Bouddhisme Tibétain.

Je m'inspire aussi pour le ZEN ou ZAZEN, des textes de Maitre DÖGEN ,moine bouddhiste japonais XIIIe siècle.

Vous penserez que ce n'est qu'une infime partie du Bouddhisme, c'est vrai.

 Mais en Europe, la connaissance du Bouddhisme, nous est arrivée principalement par cet intermédiaire et les médias. Ensuite si l'on s'intéresse à ce personnage qu'est le DalaÏ Lama, on ne peut que commencer à écouter, lire et apprécier ses discours et aussi ce que dégage ce personnage toujours souriant. même s'il est parfois dans des positions plutôt inconfortables.

Il a une certaine maitrise et un comportement admirable . C'est un homme de PAIX, quoique certaines personnes pensent le contraire, il défend avec ardeur, sa manière de penser et aussi son pays qu'est le TIBET.

Tout cela pour en venir à la philosophie bouddhiste.....

Je ne me permettrais pas de réécrire l'histoire du bouddhisme, il y a des historiens pour cela, et mieux informés que moi.

Cependant, ce que veux écrire, c'est en fait une manière de penser que je voudrais développer au fur et à mesure de mes pensées intimes, dans ce monde qui nous entoure, fait de sociétés de consommations,d'une débauche de biens terrestres et d'une manière de penser, qui va à l'encontre même de notre planète TERRE.

Ce que je voudrai parler principalement, dans ce monde d'égoïsme, c'est la part principale donnée au " MOI ".

Ce Moi si important pour chaque personne, que l'on oublie très souvent celui des autres.Et c'est là, un problème très important pour notre société actuelle. On a toujours tendance à dire : moi je....., en réfléchissant bien c'est d'abord sa personnalité que l'on met en avant. Mais, celle des autres, y pensons nous ?

Dans mes lectures se rapportant au bouddhisme, au ZEN,voici quelques pensées  pour décrire un état d'esprit que nous devrions appliquer chaque jour, chaque moment, chaque instant :  LE ZEN

" Etudier la voie du Bouddha, c'est s'étudier soi-même. S'étudier soi-même, c'est s'oublier soi-même. S'oublier soi même, c'est percevoir le soi-même, comme le dharma du Bouddha."

" C'est prendre conscience de soi, dans tout ce qui nous entoure. Réaliser cela, c'est abandonner son corps et son esprit de toute notion narcissique "

Ces paraboles, je les aient empruntées à un texte le " GENJO-KOAN" de Maître Dôgen ( La loi réalisée de l'Univers ) - texte écrit en automne 1233 -

En en-têtede cet article : l' image d'un Bouddha pour lequel, j'ai une admiration, car il est de toute tranquillité, un conseiller je dirai, car il est enseignant. Sa figure douce et pure à la fois, un buste haut, une taille mince,les épaules très légèrement voutées. Il est vivant, humain, il sait exprimer avec force et évidence, une foi bouddhiste très aristocratique qui prône la vision, d'un monde d'éternité, de paix et d'harmonie.

Je vous laisse, pour aujourd'hui, à vos pensées.......

 

  

 

 


Découvrez Hans Zimmer!


12/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres