LE ZEN et les BOUDDHAS

HISTOIRE


- Les Chakras et le Bouddhisme 03/2010

Le CHAKRA ou " Cintacakra " est une roue imaginaire, un objet en forme de disque pour désigner des centres spirituels qui pourraient être localiser dans le corps humain.

Ces " chakras ", ces modèles védiques ( vision et connaissances ) ont été adapté par le bouddhisme tibétain. Le chakra est aussi dans l'iconographie bouddhiste, le halo ( ou auréole ) qui accompagne la représentation des saints hommes, derrière leur tête, leur corps composé de flammes, ou de najas ( serpents) dans le bouddhisme Cambodgien * à la fin du texte, une photo de Bouddha avec la représentation de najas ).


Ce qui nous occupe dans le présent, ce sont les centres spirituels qui pourraient être localiser dans le corps humain.
Pour une plus grande compréhension, voici un schéma du corps humain avec un emplacement figuratif de chacun de ces chakras.

NB : Dans la médecine chinoise est pratiqué une méthode appelée : Acuponcture , elle repose sur l'idée d'un flux d'énergie. Elle tiens compte aussi de ces points nommés dans le bouddhisme des " chakras "



Voici en détail la description des 7 chakras : description en partant du bas du corps

1- chakra de la racine : lié aux glandes surrénales

2- centre de l'énergie : ( le hara ) lien avec les reins, l'appareil de reproduction, les intestins et le système immunitaire.

3-le plexus solaire  : lié au pancréas, action sur le foie et la vésicule biliaire

4-chakra du coeur :lien avec le coeur, les poumons, point maitre du foyer supérieur

5- chakra de la gorge : centre du système respiratoire et de la glande thyroïde

6-c'est le 3ème oeil :situé sur le vaisseau gouverneur - lien avec l'hypophyse et soutiens la fonction des yeux et du système nerveux.

7- chakra coronel ou du ciel : son action se porte du cortex cérébral, il a une action importante sur la circulation de l'énergie dans le corps et les activités intellectuelles, la concentration et la mémoire. Il harmonise l'énergie " yang " du corps.

Comme je l'ai mentionné dans le corps du texte, voici une statue de Bouddha auréolée de najas ( serpents )



et pour donner une image plus simple de la concentration  et de la pratique du zen ou zazen, une figure imaginative  du rayonnement :



" Si quelqu'un demande ce qu'est le vrai zen, il n'est pas nécéssaire que vous ouvriez la bouche pour l'expliquer. Exposez tous les aspects de votre posture de zazen. Alors le vent du printemps soufflera et fera éclore la merveilleuse fleur du prunier. ( Daichi Sokei - 1290 - 1366 )

 - article réalisé à partir de Wikipédia et du site www.zen-azi.org )



04/03/2010
0 Poster un commentaire

- Conception de l'Univers Bouddhique -02/2010

Le Bouddhisme recourt à une image,celle du filet d'indra,  pour décrire l'interconnexion de l'ensemble des phénomènes. Quand INDRA a crée le monde, il l'a fabriqué sous la forme d'une toile.

Une perle a été fixée à chaque noeud de cette toile. Tout ce qui existe ou a existé, chaque idée que l'on peut concevoir, chaque donnée exacte, chaque dharma pour reprendre le langage de la philosophie indienne, sont autant de perles du filet de l'Indra. Non contente de leur être rattachée  par la toile sur laquelle elle est nouée, chaque perle reflète sur sa surface toutes les autres perles du filet. Tout ce qui existe sur la toile d'Indra suggère tout ce qui existe d'autre.

Imaginez une toile d'araignée multidimensionnelle au petit matin couverte de gouttes de rosée. Et chaque goutte de rosée contient le reflet de toutes les gouttes de rosée.

Et, dans chaque goutte de rosée reflétée, les reflets de toutes les gouttes de rosée entre dans ce reflet. Et alors à l'infini. C'est la conception Bouddhiste de l'univers dans une image.

Concrétisons cet exposé, par une image :


Le filet d'Indra ( appelé aussi : les bijoux d'Indra ) sont une métaphore qui a l'habitude d'illustrer les concepts de vide, l'origine dépendante, et l'interpénétration dans la philosophie Bouddhique.

La métaphore du filet d'Indra a été développée par l'école Bouddhiste Mayahana dans les Ecritures saintes du 3ème siècle  de l'Avatamsaka Sutra et plus tard par le chinois Huayan ( école entre le 6ème et le 8ème siecle ).

Une autre image peut représenter le cosmos par un mandala :



Les concepts bouddhistes d'interpénétration tiennent à ce que tous les phénomènes soient intimement connectés; pour l'école Huayan, le filet d'Indra symbolise un univers où s'est infiniment répété des relations mutuelles existant entre tout les membres de l'univers.

Cette idée est communiquée dans l'image du fait d'être connecté de l'univers comme vu dans le filet du Dieu Vedic Indra ( Dieu faisant partie de l'hinduisme ),dont le filet s'accroche à son palais sur le Mont Meru ( montagne mythique considérée comme l'axe du monde dans la mythologie indoue et serait situé  au centre de la terre )..Le filet d'Indra a un bijou à facettes multiples à chaque sommet et chaque bijou est refleté dans tous les autres bijoux.

(( cet article a été conçu à l'aide d'information wwikipédia : Il faut citer Alan Wilson Watts ( 1915-1973 ) et d'après un écrit de Timothy Brook auteur du livre " Le Chapeau de Vermeer) titulaire du chaire d'histoire de la Chine à l'Université d'Oxford.))

24/02/2010
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser