LE ZEN et les BOUDDHAS

- La Sérénité par des Bouddhas d'Indonésie : Borobudur 04/2009

Il y a quelques années de cela, j'étais allée à une exposition au Petit Palais, à Paris, sur des pièces rapportées par l'UNESCO, de quelques statues d'un monument  bouddhique situé à Java en Indonésie .

 En effet, à cette époque, des travaux engagés dans le cadre de la conservation des monuments historiques faisant partie du patrimoine mondial, dans lequel figure le GRAND MONUMENT BOUDDHIQUE : BOROBUDUR ou aussi Barabudur situé au centre de l'ile de Java. Jalonnés de stuppas, ses quatre étages de galeries ornés de bas-relief, reproduisent un mandala. C'est un monument à la gloire du bouddhisme .

Durant le temps de la réfection de ce momument, avait été apporté à Paris des Bouddhas d'une hauteur assez impressionnante et entreposés dans plusieurs salles du Petit Palais.

Je m'étais rendue à cette exposition pendant l'heure du déjeuner, désirant profiter du spectacle, un peu dans une solitude voulue....

Dehors un soleil timide ,avec un printemps encore plus discret. J'entre dans une salle tendue de tissu d'un vert olive très pâle , où une multitude de statues de bouddhas étaient installés . Je parle d'une multitude, car je n'ai pas compté le nombre exact que recèlait cette grande pièce...J'étais éblouie par la disproportion des statues, je ne m'attendais à une telle explosion de grandeur et de calme.

Je parcourais cette salle avec respect et précaution. En effet, devant cette grandeur de personnages bouddhiques, la plupart en pierre volcanique, une sorte de lave ,je me trouvais toute petite devant cette explosion de beauté et de tranquillité. Je ressentais une certaine dévotion inattendue de ma part.

Après avoir fair le tour de la salle d'un pas tranquille, je m'attardais devant certains bouddhas, de couleurs grises et soudain, un rayon de soleil intense apparû dans la salle, en provenance de l'extérieur, tout fût illuminé par cette lumière naturelle qu'est le soleil, et je fût baignée dans une atmosphère très particulière, faite de pieté, de respect et de mystère....Une sorte de communion incompréhensible, avec un élément obscur et inconnu de moi. Plânait dans cette salle un silence religieux de bien-être, de chaleur, et de sérénité...J'étais transportée loin de Paris dans des mystères impressionnants , une sorte d'esprits , de révélations devant tant de beauté exprimée sous mes yeux. Ces bouddhas, n'étaient plus gris, maisde couleurs presque beiges rosés...du granit rose! 

Je me souviens être ressortie de cette salle, avec un apaisement certain et une vision très sereine de ce que j'avais vue. Je n'ai jamais oublié cet instant divin.

Peut-être est-ce de là, que me viens cette passion pour les BOUDDHAS.....

Pour illustrer cette histoire, j'ai ajouté dans les photos, catégorie " Bouddhas de Borobudur" des clichés se rapportant au monument de BOROBUDUR, ces clichés ont été mis en ligne, sur le site de l'Internaute, et l'auteur des ces photos est : J.E.Berger Fondation





09/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres